Posted on

Domotique KNX et efficacité énergétique.

Aisance Domotique, bureau d’études certifié KNX PARTNER (numéro de partenaire 32963), programmation via logiciel ETS (ABB, BERKER, HAGER, JUNG, LEGRAND, SHNEIDER ELECTRIC, SIEMENS, THEBEN, …)

Le système KNX peut être utilisé pour toutes les fonctions et/ou applications pour la gestion technique des bâtiments comme le contrôle de l’éclairage, des volets motorisés, du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, du comptage de l’énergie (pour la mise en place de tableau de bord), de la surveillance, des alarmes, de la maîtrise de l’eau, de la gestion de l’énergie, des appareils ménagers, des systèmes audio et bien d’autres applications.  (PLUS D’INFORMATIONS ICI)

 

 

Vidéo explicative des avantages de la norme KNX:

 

Posted on

RT 2012, DOMOTIQUE ET ÉCONOMIES D’ÉNERGIE

La réglementation thermique, dite RT 2012, est applicable à tous les permis de construire déposés à compter du 28 octobre 2011 pour les bureaux, les bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, les établissements d’accueil de la petite enfance etc… et pour toutes les constructions en zone de rénovation urbaine.

La RT 2005 ne prenait pas en compte les performances énergétiques et lumineuses réelles des produits du marché et les bénéfices des solutions domotique disponibles. L’apport des fermetures, des stores et de leur mode de commande restait donc largement sous-estimé.

La RT 2012, avec son changement de logique et sa triple contrainte de résultat en termes de consommation d’énergie primaire (Cep), d’efficacité énergétique du bâti (Bbio) et de confort d’été, change radicalement la donne. Elle impose, au stade de la conception pour le calcul de la valeur Bbio, de prendre en compte l’ensemble des paramètres déterminant les besoins énergétiques afin d’en tirer le meilleur parti en fonction du scénario d’utilisation du bâtiment.

Les équipements de la baie – fermetures, protections solaires – et leurs modes de commande(la gestion motorisée et la commande automatisée) sont désormais reconnus comme faisant partie de ces paramètres, puisqu’ils permettent tantôt d’améliorer l’isolation du bâtiment et de freiner les déperditions ou les apports caloriques (volets fermés la nuit en hiver, le jour en été), tantôt de bénéficier ou de limiter les apports solaires (volets ouverts dans la journée en hiver, protections solaires fermées en été).

Dans le cadre du calcul réglementaire, les scénarios de commande conventionnels définis pour ces trois types de gestion permettent ainsi d’associer à chaque baie vitrée équipée de sa protection mobile une gestion adaptée à la saison et à l’heure de la journée, permettant ainsi d’optimiser ses performances selon l’ensoleillement.